Choisir de travailler et s’installer ailleurs

Carrière
image
Publié le 9 avril 2019

Tout quitter et repartir de zéro dans un autre pays, une aventure que beaucoup rêve de tenter. Un minimum de préparation s’avère toutefois nécessaire, car l’expatriation est synonyme de grands bouleversements, aussi bien pour vous en tant que porteur de projet que pour votre famille. Si la chose parait excitante au début, le stress et […]

Tout quitter et repartir de zéro dans un autre pays, une aventure que beaucoup rêve de tenter. Un minimum de préparation s’avère toutefois nécessaire, car l’expatriation est synonyme de grands bouleversements, aussi bien pour vous en tant que porteur de projet que pour votre famille. Si la chose parait excitante au début, le stress et l’appréhension peuvent vite s’installer. Pour bien vous préparer à votre nouveau métier, nouvelle ville, nouveau pays, vous avez besoin de temps et d’analyse.

Partir dans un autre pays, ça se prépare !

Partir sur un coup de tête ne réussit pas à tout le monde. Quelques mois avant le grand départ, il est donc important de bien faire la part des choses. Qu’est-ce qui vous motive à vous établir ailleurs ? Si vous partez pour booster votre carrière professionnelle, vous aurez certainement à travailler d’arrache-pied, car vous ne retrouverez pas forcément de meilleurs jobs ou les meilleures conditions de travail dans votre pays d’accueil. De nombreux témoignages sur les sites de ceux qui ont tenté leur chance vous aideront à y voir plus clair.

Préparez-vous à aborder le sujet en amont avec votre famille, les personnes que vous embarquez dans cette aventure, pour qu’ils prennent conscience de ce que cela implique. Votre partenaire devra probablement sacrifier sa carrière, surtout que les chances de retrouver du travail rapidement à l’étranger dans ces cas de figure sont faibles (30%). Vos enfants devront aussi quitter un environnement familier pour l’inconnu. Afin de trouver un terrain d’entente, laissez chacun exprimer leur attente par rapport à ce départ, écoutez leur opinion et trouvez des compromis pour que tout le monde puisse y trouver son compte.

Avant de déménager, documentez-vous sur les environnements sociaux, économiques et politiques de votre nouvel habitat. Vous serez heureux d’apprendre que des associations et des organismes pour expatriés français existent pour aider justement les personnes dans cette situation. C’est le cas de l’association villes françaises (AVF) et de la Fédération internationale des accueils Français et francophones à l’étranger (Fiafe).

Quel budget prévoir ?

Qui dit déménagement et emménagement dit dépenses. Elles sont encore plus importantes quand vous partez d’un pays pour un autre. Vous devrez également prévoir un pécule substantiel jusqu’à l’obtention de revenus stables. Au moins, votre budget devra vous permettre de survivre pendant 6 mois dans votre pays d’accueil. Laissez passer 3 mois, l’équivalent d’une période d’essai, avant de faire venir votre famille et vous décider définitivement. Vous noterez aussi que les couvertures sociales à l’étranger : santé, scolarité, retraite à l’étranger coûtent cher. La Caisse des Français à l’étranger est toutefois accessible aux expatriés français si vous voulez cotiser aux régimes de retraite français et en profiter durant vos vieux jours.

Si votre expatriation est demandée par votre entreprise dans le cadre d’une politique de mobilité internationale, alors vous bénéficierez sûrement des meilleurs accompagnements par celle-ci d’ordre professionnel et personnel. Si vous partez de votre propre chef, il est plus sécurisant de trouver quelque chose en amont ou alors vous devrez procéder à l’analyse du marché local de l’emploi. Dans ce cas, dans un premier temps, vous pourriez effectuer un travail moins qualifié que votre poste actuel. Une fois que vous avez développé votre réseau, il vous sera plus facile de trouver mieux.

Comment bien préparer votre départ ?

Une fois que votre choix est fait, il faut commencer les démarches relatives à votre expatriation au moins 3 mois avant le jour J : demander les papiers nécessaires, résilier les contrats d’abonnement, informer école et entreprise, prévenir les autorités françaises, etc. Hormis les démarches administratives, il faut aussi organiser le transport de vos affaires. Pour être sûr de ne rien oublier, faites une check-list de tout ce que vous avez à faire et rayez les missions accomplies au fur et à mesure. Préparez-vous aussi émotionnellement à cet évènement, vous serez loin de vos amis, de vos familles, de vos collègues, vous devrez vous adapter à une nouvelle culture, celle de votre pays d’accueil.